LE MUSÉE NATIONAL DE L’UNION

LA SALLE DE L’UNION
octobre 23, 2017
LE MUSÉE PRINCIPIA
octobre 23, 2017

P

Le bâtiment du Musée National de l’Union, construit entre 1851-1853 est le plus grand monument de style romantique d’Alba Iulia. Conçu pour offrir un abri sûr aux officiers de l’armée impériale casernés à l’intérieur de la Citadelle, le bâtiment garde encore l’aspect d’une forteresse avec ses plus de 100 pièces et avec ses murailles dépassant un mètre épaisseur. Et puisque les locataires parlaient plusieurs langues, étant issus de toutes les provinces de l’Empire des Habsbourg, à juste raison les gens de l’endroit l’ont appelé « Babylone ». Même après 1918, le « Babylone » a gardé sa destination de logement militaire, à la différence que cette fois-ci les militaires étaient roumains.

Toutefois, le 28 novembre 1968, après des importantes transformations subies à l’intérieur, le bâtiment a changé de destination, devenant siège du nouveau Musée de l’Union crée a l’occasion du demi-centenaire de l’union de la Transylvanie à la Roumanie. Son inauguration a été faite dans la présence du chef de l’Etat et secrétaire général du Parti Communiste Roumain, Nicolae Ceausescu.

Actuellement, dénommé Musée National de l’Union, il est un des musée connu du pays, notamment pour les inédites valeurs de patrimoine qu’il abrite, chiffrées a environ deux cent mille objets. C’est l’endroit où le visiteur peut faire la reconstitution de l’histoire, il peut retourner dans la préhistoire, s’attarder à l’époque des Daces et des Romains, traverser le Moyen Age, prendre part à la Révolte de Horea, ainsi qu’aux deux guerres Mondiales. Nous vous recommandons de le visiter, en vous y attardant néanmoins pour une heure. Et pour éveiller votre curiosité on vous énumère quelques-unes des artéfacts de grand intérêt: le crâne trépané (percé) datant de l’âge du bronze; le trésor dace de Lupu; les trois statuettes romaines en marbre, dédiées aux dieux Liber Pater et Héraclès et à la déesse Némésis, découvertes ces trois dernières décennies; la maquette du complexe thermale d’Apulum, découverte il y a plus de cent ans, fait qui lui a valu des prix internationaux; le bas-relief représentant la louve capitoline; ajoutons-aussi certains objets de valeur historique nationale, comme la flûte, la veste et la ceinture en cuir d’Avram Iancu, un des représentants de la Révolution de 1848 de Transylvanie.

Le Musée National de l’Union organise annuellement plus de 50 expositions temporaires, occupant ainsi une place éminente parmi les musées du pays. Il reste aussi l’établissement le plus visité pendant la fête du Nuit des Musées et à l’ occasion de la Journée nationale de la Roumanie, fêté le 1 Décembre.

 

Français