L’ÉGLISE DES GRECS „L’ANNONCIATION”

LE CIMETIÈRE MAIERI
octobre 23, 2017
L’ÉGLISE FRANCISCAINE
octobre 23, 2017

P

« L’église des grecs » est un des quatre lieux de culte construits pour les Roumains de la « Ville d’en Bas » au  XVIIIe siècle. Des marchands grecs contribuèrent à sa construction d’où son nom.

À la fin du XVIIIe siècle, 1794,  au moment de la construction, « l’Église des grecs » était en dehors de la ville, dans la campagne. La construction de nouvelles maisons et l’agrandissement de la ville se fit autour du  lieu de culte qui devint le centre de ce nouveau quartier.

L’église-halle a un plan particulier: la nef est voûtée d’un berceau partagé en trois travées l’abside semi-circulaire et la tour-clocher adossée sur la fqçade ouest, bien que l’entrée principale se trouve cote sud de la tour. La tour avec deux entrées est différente des autres églises orthodoxes car elle s’élève avec légèreté et entre en harmonie parfaite avec le corps de l’église.

À l’intérieur, sur une des portes de l’autel, on voit une icône rare, montrant l’archidiacre Ştefan qui présente la maquette de l’église. L’iconostase grandiose ornée d’icones fut peint dans l’atelier du peintre Simion Silaghi d’Abrud ; au début du XIXe siècle.

L’Église « L’Annonciation » conserve encore une partie de son patrimoine du XVIIIe siècle: l’acte de donation, des livres de culte avec les premières adnotations des donateurs, trois porte bougeoirs en argent de 1786, une „icône impériale” de 1793. On mentionne aussi une impressionnante épitaphe brodé en fil de soie, du XIXe siècle.

Désormais elle ait aussi une resonance historique car  parmi les fondateurs, on trouve le prêtre Nicolas Raţ, le dernier confesseur de Horea et Cloșca, deux des meneurs de la revolte des paysans de 1784-1785.

Français